L’hypnose est un outil qui permet au sujet d’entrer en état « ALPHA » (état hypnotique) à différents niveaux de profondeur. Dans cet état « ALPHA », l’inconscient est plus réceptif, ce qui facilite l’élimination des troubles émotionnels du passé. Le sujet demeure toujours conscient de ce qui se passe, même dans les séances les plus profondes. Contrairement à une idée répandue selon laquelle l’hypnose est une forme d’inconscience ressemblant au sommeil, il est maintenant démontré que les sujets hypnotisés sont pleinement éveillés et qu’ils focalisent simplement leur leur attention. La « transe hypnotique » correspond à une modification de la vigilance normale (celle qui nous permet de raisonner et de vivre au quotidien).

Contrairement à l’état de vigilance normale, où l’attention embrasse de nombreux centres d’intérêt en même temps et passe rapidement de l’un à l’autre, elle est concentrée, en hypnose, sur un sujet beaucoup plus restreint. Seule exception: la voix de l’hypnotiseur continue d’être entendue. Ses mots deviennent un stimulus très particulier qui augmente le pouvoir de la suggestion. Celle-ci provoque alors des changements psychologiques et/ou physiologiques (disparition immédiate de douleurs aiguës ou d’un eczéma, disparitions de phobies, arrêts d’addictions, gestion des émotions, etc.). Dans certains cas, l’hypnose constitue le traitement alors que dans d’autres, elle facilite l’action du médecin.